Appel de textes – vol. 2, no 1 – L’atelier, espace de création, de mobilisation et de résistance

vol. 2, no 1 – L’atelier, espace de création, de mobilisation et de résistance

Appel de textes

Les propositions (300 mots) doivent parvenir à la revue avant le 1er mars 2024. Les manuscrits devront être soumis au plus tard le 30 juillet 2024 et devront respecter le protocole de publication. Ils doivent être envoyés à l’adresse courriel suivante: lecarnet@uqam.ca 

La réflexion sur l’atelier d’artiste constitue un volet de l’histoire de l’art au Québec. Les périodiques aux 19e et au 20e s. ont fait la part belle à la présentation d’ateliers et Jean Chauvin a réuni ses chroniques dans le livre Ateliers (1928). Depuis une vingtaine d’années des ouvrages proposent des synthèses sur le sujet (Rodriguez 2020) ou des ateliers individuels (Biron 2004, Lacroix 2006).

Espace de création et de passation des savoirs, l’atelier est aussi un lieu de construction de l’identité, de rencontres et de sociabilité. Converti en espace d’exposition, l’atelier s’avère parfois un espace de résistance qui prend racine dans la contre-culture. À l’opposé d’une conception romantique de la création, l’organisation du travail au sein des grands ateliers repose sur des rapports de pouvoir et des rapports économiques asymétriques. Elle soulève des questions d’auctorialité et de genre. Les enjeux  liés à l’accès à un atelier et la localisation des ateliers invitent des analyses critiques sociologiques. Les modèles alternatifs de l’atelier – l’atelier dans la rue ou la création par ordinateur, notamment – commandent, quant à eux, une réflexion sur la fonction symbolique, voire fétichiste de l’atelier traditionnel.  

Les objectifs de ce  numéro thématique sont triples  présenter l’état de la recherche actuelle sur la nature et la place de l’atelier dans la création historique et contemporaine au Québec ; inviter les artistes à témoigner du rôle de l’atelier dans le cadre de leur pratique ; inciter à une réflexion théorique et méthodologique sur des usages de l’atelier.   

Parmi les thèmes qui peuvent ête abordés, notons :  

  1. Ateliers-résidence 
  1. Ateliers collectifs 
  1. Le déplacement des ateliers en milieu rural, enjeux actuels 
  1. Stratégies de regroupement en milieu urbain, enjeux sociologiques, économiques, politiques 
  1. Fonctions de l’atelier (création, exposition, sociabilité, gestion) 
  1. Rapports de l’artiste à son lieu de création 
  1. Formes transgressives de l’atelier (atelier sans murs, investissements éphémères de l’espace urbain, etc.) 
  1. Études de cas 

    Le dossier thématique est placé sous la responsabilité de

    Laurier Lacroix, Edith-Anne Pageot et Dominic Hardy.  

    Parution hiver 2025 

    Références

    Alpers, S. (2005). The Studio, the Laboratory, and the Vexations of Art. The Vexations of Art : Velazquez and Others. Yale University Press. 402-417.  

    Bain, A. (2004). Female artistic identity in place : the studio. Social & Cultural Geography, 5. 171-193.  

    Bellavance, G., & Latouche, D. (2008). Les ateliers d’artistes dans l’écosystème montréalais : Une étude de localisation. Recherches sociographiques, 49(2), 231-260. https://doi.org/https://doi.org/10.7202/018914ar

    Biron, N. (1988). Paroles de l’art recueillies par Normand Biron. Québec-Amérique. 

    Buren, D. (1979). The function of the studio. October, 10. 51-55. 

    Chauvin, Jean (1928). Ateliers : études sur vingt-deux peintres et sculpteurs canadiens. Éditions du Mercure. 

    (2001). L’atelier en question. Dans numéro spécial, revue Espace. 5-37. 

    Gregg, R. N. (1983). The Artist’s Studio in American Painting 1840-1983. Allentown Art Museum

    Grabner, J., Mary Jane Jacob et Michelle Grabner. (2010). The Studio Reader : On the Space of Artists. School of the Art Institute of Chicago.

    Lacroix, L. (2006). L’atelier-musée, paradoxe de l’expérience totale de l’oeuvre d’art. Anthropologie et Sociétés, 30(3). 29-44. https://doi.org/https://doi.org/10.7202/014924ar  

    Lacroix, L. (2014). À propos de Jean Chauvin (1895-1958) et de son livre Ateliers (1928). Les Cahiers des dix (68). 119-151. https://doi.org/https://doi.org/10.7202/1029292ar  

    Laplante, B., & Bellevance, G. (2001). L’évolution de la formation des artistes québécois au XXe siècle. Recherches sociographiques. 42(3). 543-584. https://doi.org/https://doi.org/10.7202/057475ar   

    Numéro spécial de la revue Perspective, no 1 (2014) portant sur l’atelier. 

    Rodriguez, V. (2002). L’atelier et l’exposition, deux espaces en tension entre l’origine et la diffusion de l’œuvre. Sociologie et sociétés, vol. 34, no 2. 121-138. 

    Rodriguez, V. (2020). L’atelier institué en portrait de l’artiste moderne dans la littérature du XIXe siècle. Racar : Revue D’art Canadienne, 26(1-2). 3–12. https://doi.org/10.7202/1071545ar 

    Trépanier, E. (1989). Deux portraits de la critique d’art des années vingt. The Journal of Canadian Art History. Annales d’histoire de l’art canadien. 12(2). 141-172.